Les exportations internationales de marchandises sont demeurées stables (0,0 %) en mai 2021 révèle l’Institut de la statistique du Québec. Pour les cinq premiers mois de 2021, les exportations internationales de marchandises du Québec sont en hausse de 3,7 % par rapport aux mêmes mois de 2020.

Les principaux produits dont les exportations ont augmenté au mois de mai sont les aéronefs (+ 22,8 %), les moteurs d’aéronefs (+ 43,6 %), les oléagineux (sauf le canola) (+ 95,0 %) et les autres matériels de transport (+ 114,5 %).

Toutefois, les exportations de certains autres produits ont connu des baisses tout aussi importantes, notamment celles de l’or, de l’argent et des métaux du groupe du platine sous forme brute et de leurs alliages (- 66,1 %), du mazout lourd (- 99,6 %), des poissons et fruits de mer préparés et emballés (- 75,8 %) ainsi que des carburants diesel et biodiesel (- 63,2 %).

Par ailleurs, les importations internationales de marchandises du Québec, désaisonnalisées, en dollars constants, ont augmenté de 3,9 % en mai par rapport à avril 2021.

Les produits ayant le plus contribué à la hausse des importations au mois de mai sont les produits pharmaceutiques et médicinaux (+ 41,5 %), l’or, l’argent et les métaux du groupe du platine sous forme brute et leurs alliages (+ 132,0 %), les formes primaires et les produits semi-ouvrés de métaux et d’alliages de métaux non ferreux (+ 174,0 %) ainsi que les fournitures médicales, dentaires et de protection personnelle (+ 87,5 %).

Par contre, les importations ont diminué pour plusieurs produits en mai, notamment l’essence à moteur (y compris les composants de mélange à essence et le carburant à l’éthanol) (- 83,6 %), le pétrole brut classique (- 42,7 %), les minerais et concentrés de nickel (- 78,4 %) ainsi que les pneus (- 13,1 %).

Pour les cinq premiers mois de 2021, les importations internationales de marchandises du Québec affichent une croissance de 16,9 % par rapport aux mêmes mois de 2020.