La décision est prise, les transporteurs en vrac membres de l’Association nationale des camionneurs artisans inc. (ANCAI) manifesteront à la grandeur du territoire du Québec, le lundi 9 mai. Ces camionneurs considèrent que le Ministère des Transports, dont les tarifs de transport de son Recueil sont basés sur un prix du carburant que l’on qualifie de dépassé et complètement déconnecté de la réalité.

«Ces camionneurs, dont la mission principale est de desservir les marchés publics, n’en peuvent plus de subventionner le ministère des Transports. Déjà aux prises avec un Recueil de tarifs du Ministère qui est irréaliste et désuet, les membres de l’ANCAI ont perdu 0,60 $ par litre de carburant au cours du mois de mars 2022. Chaque heure travaillée est présentement déficitaire, ce qui place ces petites entreprises dans une position financière précaire», indique un communiqué de presse de l’association qui demande que «les tarifs de transport en vrac du ministère des Transports soient augmentés de manière à représenter les coûts réels de 2022, et ce, de toute urgence».

Ainsi, le 9 mai, les camionneurs visiteront chaque bureau de circonscription des élus de l’Assemblée nationale, ainsi que les centres de services et les directions territoriales du ministère des Transports.

«Si la manifestation du 9 mai n’atteint pas ses objectifs, d’autres actions, telles des interventions lors d’activités politiques ou lors d’annonces publiques, sont sérieusement envisagées», ajoute l’ANCAI.