À l’occasion d’une mêlée de presse, jugeant leurs tendances centralisatrices «dangereuses», le premier ministre du Québec a lancé un appel aux nationalistes. François Legault les invite à être méfiants envers le Parti libéral, le NPD et le Parti vert lors des élections fédérales.

«Moi, je suis nationaliste, je veux que le Québec soit plus autonome, ait plus de pouvoir, et il y a trois partis – le Parti libéral, le NPD et le Parti vert, qui veulent nous donner moins d’autonomie. Je trouve ça dangereux… Tous trois veulent centraliser, s’approprier des pouvoirs qui sont clairement de compétence des provinces», indique François Legault en dénonçant leur volonté d’imposer des normes pancanadiennes dans les CHSLD.

Sans aller jusqu’à inviter les Québécois à voter pour le parti d’Erin O’Toole ou pour le Bloc québécois, le premier ministre a indiqué sa préférence pour un gouvernement fédéral minoritaire.

«Dans le contexte actuel, étant donné qu’il n’y a aucun parti qui répond à tous nos besoins, je pense qu’on est obligé de dire que, pour la nation québécoise, ce serait mieux», conclut-il.