Transport RDL a profité de la semaine nationale du camionnage pour procéder à l’inauguration de son nouveau centre de tri. Le plus gros, à l’est de la ville de Québec, précise l’entreprise dont le siège social se situe à Saint-Antonin. Notons que ce sont plus de 20 millions de dollars qui ont été investis au cours des 2 dernières années et que d’autres investissements majeurs sont à venir.

«Auparavant, ce sont les deux tiers de nos opérations de tri qui étaient effectués à Rimouski. Depuis le mois de juillet 2022, nous avons rapatrié à Saint-Antonin 100% du tri dont une grande partie se fait de façon automatisée en utilisant les plus récentes technologies», explique Samuel Joncas, président-directeur général de Transport RDL.

«Le positionnement de l’entreprise est clair : on désire se positionner dans un territoire où l’entreprise a un fort potentiel de marché et est capable de répondre adéquatement au besoin du client. Devenir le «Fier transporteur de l’Est» signifie pour RDL d’accroître la notoriété de l’entreprise et consolider les services offerts à sa clientèle. Les acquisitions et les agrandissements récents dans les différents terminaux (Saint-Antonin, Rimouski, Amqui, Matane, New Richmond, Gaspé) permettront de continuer le développement de marché et de soutenir la croissance de l’entreprise dans l’est du Québec et du Canada», indique-t-on en précisant que l’aménagement du centre de tri représente un investissement de 3 millions de dollars

«Bref, quand je regarde en avant, je vois tout un potentiel de marchés à développer. Notre service, axé sur notre expérience client, peut aller encore plus loin. Et si la croissance se maintient, RDL devrait atteindre plus de 325 employés en 2025», conclut Samuel Joncas.