drapeau, pont, camion

À compter du 9 août, les citoyens des États-Unis pourront entrer au Canada pour un voyage non essentiel. Le gouvernement fédéral vient d’en faire l’annonce.

Les voyageurs américains qui ne sont pas entièrement vaccinés et tous les autres ressortissants étrangers continueront cependant d’être interdits d’entrée, sauf s’ils bénéficient déjà d’une exemption précisée dans les décrets pris au titre de la Loi sur la mise en quarantaine.

Le 7 septembre 2021, à condition que l’épidémiologie de la COVID-19 au Canada le permette, le gouvernement entend ouvrir ses frontières aux voyageurs qui se déplacent pour un motif non essentiel, peu importe le pays d’où ils arrivent, s’ils ont été entièrement vaccinés au moyen de vaccins autorisés par le gouvernement du Canada au moins 14 jours avant leur arrivée au Canada et s’ils satisfont à conditions d’entrée précises.

Notons que les voyageurs entièrement vaccinés doivent aussi :

  • fournir numériquement leurs renseignements liés à la COVID-19, dont une preuve de vaccination, au moyen d’ArriveCAN (application ou portail Web) avant leur départ pour le Canada (sous réserve de certaines exceptions);
  • répondre aux exigences relatives aux tests de dépistage préalable à l’entrée;
  • n’avoir aucun symptôme à leur arrivée;
  • être en mesure de présenter à un fonctionnaire, s’il en fait la demande, une copie papier ou numérique de leur attestation de vaccination en anglais ou en français (ou une traduction certifiée, ainsi que le document original).