Jagmeet Singh s’engage «à mettre fin aux énormes subventions sans condition de Justin Trudeau aux multinationales». Le chef du Nouveau parti démocratique (NPD) veut plutôt investir dans les petites entreprises et les entreprises s’il forme le gouvernement.

«Au début de la pandémie, le Canada a été pris au dépourvu. À cause de la pénurie d’EPI, des familles et des travailleuses et travailleurs de première ligne qui en avaient besoin ont été mis en danger. Pendant des décennies, les libéraux et les conservateurs ont démantelé le secteur manufacturier et ont permis que l’argent et les emplois soient délocalisés à l’étranger. Nous ne devons plus jamais nous retrouver dans une telle position. Nous devons accroître la capacité de fabrication à l’échelle pancanadienne afin de pouvoir créer des emplois et réagir face aux situations d’urgence», déclare le chef du NPD.

«Notre pays possède les matières premières, l’ingéniosité et les travailleuses et travailleurs dévoués; il ne nous manque que la volonté politique. Si on veut des résultats différents, on doit oser faire des choix différents. Durant cette élection, les gens ont le choix entre un gouvernement de Justin Trudeau qui subventionne les grandes entreprises qui abusent du système ou un gouvernement néo-démocrate qui veut qu’elles paient leur juste part pour qu’on puisse investir dans nos entreprises locales», ajoute Jagmeet Singh.