Omar Alghabra a fait la déclaration suivante à l’occasion de la Journée nationale du souvenir des victimes de la route :

«Aujourd’hui, c’est la Journée nationale du souvenir des victimes de la route. C’est l’occasion de réfléchir à ce que nous devons tous faire pour rendre les routes et les autoroutes du Canada plus sécuritaires.

Au Canada, il y a environ 1 900 décès et 150 000 blessures sur la route chaque année. Ces statistiques représentent des vies qui ont été écourtées ou considérablement changées par un accident de la route. Elles racontent aussi une histoire tragique : les répercussions des collisions sur les victimes et les familles. En cette Journée nationale du souvenir des victimes de la route, j’encourage tous les Canadiens à prendre le temps de se souvenir des victimes des collisions routières et de leurs familles. Souvenez-vous que chacun d’entre nous a la responsabilité d’assurer la sécurité sur la route.

Au cours des deux dernières décennies, les décès sur la route ont diminué de 41 %, et les blessures graves, de 39 %, malgré une augmentation importante du nombre de conducteurs et de véhicules immatriculés. Les taux diminuent, et c’est encourageant. Cependant, rien ne justifie les décès et les blessures qui surviennent sur la route. Nous devons faire davantage pour réduire encore davantage ces chiffres.

En tant que ministre des Transports, la sécurité routière demeure l’une de mes principales priorités, et je cherche constamment des moyens de l’améliorer. J’ai approuvé la Stratégie de sécurité routière 2025 du Canada, à l’instar des ministres des Transports des provinces et des territoires. Cette stratégie continue de guider les initiatives de sécurité.

Le Canada appuie également la Décennie d’action pour la sécurité routière, élaborée par l’Organisation mondiale de la santé et les commissions régionales des Nations Unies, qui prévoit une réduction de 50 % des décès et des blessures d’ici 2030. C’est pourquoi, en 2020, le gouvernement du Canada a investi plusieurs millions de dollars dans le Programme amélioré de paiements de transfert de la sécurité routière qui vise à réduire la survenue d’accidents, de blessures et de décès sur les routes tout en assurant l’harmonisation aux initiatives provinciales et territoriales en matière de sécurité routière. Nous continuons également de faire des investissements importants dans les véhicules connectés et automatisés, ainsi que dans les technologies connexes, afin de réduire encore plus les collisions et les décès dans les années à venir.

Ensemble, faisons en sorte que les routes et autoroutes du Canada deviennent plus sécuritaires que jamais».