SACRAMENTO, Californie, 12 février 2024 – Dans l’objectif de sauvegarder la sécurité publique et de préserver les emplois de qualité, les Teamsters en collaboration avec les législateurs de Californie prévoient d’annoncer la proposition à nouveau du projet de loi concernant la présence obligatoire d’opérateurs humains dans les véhicules autonomes (VA) lors d’un rassemblement ce lundi 12 février, à 14h heure du Pacifique. Le projet de loi AB 2286, précédemment désigné sous le nom de projet de loi de l’Assemblée 316, stipule la nécessité d’avoir un opérateur humain formé au volant des camions autonomes de plus de 4,5 tonnes. Cette mesure vise à prioriser la sécurité tout en sécurisant des centaines de milliers d’emplois bien rémunérés dans le secteur du transport routier. Introduit initialement en janvier 2023 par la députée Cecilia Aguiar-Curry (D-Winters), l’AB 316 avait recueilli un large soutien au sein de la législature, avec une approbation de plus de 90% des législateurs californiens.

Suite au veto du gouverneur Gavin Newsom contre l’AB 316 en septembre 2023, les incidents impliquant des robotaxis ont augmenté en Californie. Notamment, un incident à San Francisco où un robotaxi de la compagnie Cruise a percuté et traîné une piétonne sur une distance de 6 mètres. Cet événement a conduit le Département de la Justice des États-Unis à lancer une enquête sur Cruise, tandis que la ville de San Francisco a engagé des poursuites contre la Commission des services publics de Californie (CPUC) pour avoir autorisé l’expansion de ces véhicules dans la ville.

Le rassemblement de lundi marque une nouvelle étape dans la démarche des Teamsters pour interdire la circulation des véhicules autonomes considérés comme dangereux, pour défendre les emplois rémunérateurs syndiqués, et pour assurer une participation des communautés locales dans les décisions d’utilisation des VA. En début de mois, les Teamsters ont également organisé un rassemblement pour promouvoir le SB 915, une proposition législative visant à accorder plus de pouvoir aux municipalités californiennes dans la régulation des VA. Cette mobilisation croissante pour la sécurité des VA intervient alors que Waymo envisage d’élargir son service de robotaxis en Californie.