Pour les entreprises visées par les fermetures annoncées, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) réitère l’importance pour le gouvernement de verser rapidement de l’aide financière.

«Les entrepreneurs et les gestionnaires comprennent les mesures annoncées aujourd’hui par le gouvernement du Québec : le variant Omicron est très contagieux et c’est important de protéger la population. Par contre, il faut réaliser que les bars et les restaurants avaient déjà garni leurs inventaires et qu’il y aura donc nécessairement beaucoup de pertes qui devront être compensées par le gouvernement. Dans le cas des cinémas et des salles de spectacles, c’est un très dur coup avant la période des Fêtes, surtout que beaucoup de billets étaient déjà vendus et que ces lieux se sont avérés très sécuritaires depuis leur réouverture. Pour toutes les entreprises visées, le mot-clé gouvernemental devra être « rapidité » : les programmes d’aide sont déjà en place, alors les entreprises seront en droit de s’attendre à des réponses rapides. Il faut renflouer les caisses de ces commerces qui sont au cœur de notre vie sociale et culturelle», affirme Charles Milliard, président-directeur général de la FCCQ.

L’organisme qui représente plus de 50 000 entreprises demande également aux différents ordres de gouvernements de tout mettre en œuvre pour accélérer tant l’offre de 3e dose de vaccination que la distribution de tests rapides.