Devrait-on envisager d’interdire les camions durant les heures de pointe à Montréal, et favoriser plutôt des livraisons nocturnes? Cette stratégie, déjà testée dans des villes comme New York, a prouvé son efficacité en réduisant considérablement le temps moyen des livraisons, passant de 60 à 25 minutes hors des heures de pointe, et en diminuant les émissions de gaz à effet de serre de 45 à 67 %.

Cependant, face à la pénurie de main-d’œuvre actuelle et beaucoup plus critique au Québec, la mise en œuvre d’une telle politique à Montréal suscite des interrogations sur sa viabilité. La chroniqueuse Marie-Eve Tremblay a exploré cette question avec Benoit Therrien, de Truck Stop Québec, lors d’une discussion au micro du 98,5 FM. Ensemble, ils ont abordé les potentiels avantages et inconvénients d’une telle mesure pour réduire le trafic des poids lourds dans la métropole québécoise en période de pointe.

Découvrez la réaction de Benoit Therrien ici : 98,5 FM – Réduire le nombre de poids lourds