Confirmé sur les ondes de TSQ par Bernard Boutin, en cédant sa division transport routier à TFI, le Groupe Boutin se concentrera maintenant sur l’entreposage. Une vente à cette multinationale qui permettra d’assurer une continuité dans les emplois selon le président de l’entreprise qui a son siège social à Plessisville.

«Tout est mis en place pour que les gens soient rassurés, continus que ce soit le chauffeur, le mécanicien et employé de bureau. Les gestionnaires demeurent en place également», souligne Bernard Boutin en précisant que la transaction concerne environ 300 travailleurs et une flotte de plus de 600 unités.

Rappelons que le Groupe Boutin a vu le jour en 1945, alors que Valère Boutin se portait acquéreur de la flotte de sept unités de Richard Transport, une entreprise située à Plessisville, au Centre-du-Québec.

Les acquisitions se succèdent jusqu’en 1983, année où l’actuel président, Bernard Boutin, fait son entrée dans l’entreprise familiale. Groupe Boutin employant alors 73 personnes et exploite une flotte de 98 unités.

De son côté, TFI compte plus de 80 sociétés en exploitation et plus de 25 000 employés à travers l’Amérique du Nord. En mode expansion, cette entreprise a procédé à plus de 110 acquisitions depuis 2008.