Jeudi le 4 juillet 2019 | La ville de San Francisco a interdit la vente de cigarettes électroniques cette semaine. Mais, saviez-vous qu’au début du mois de juin, une première ville américaine s’est prononcée contre la vente de presque tous les produits du tabac?

En effet, Beverly Hills sera la première ville de l’Amérique du Nord à instituer une telle répression. Le conseil municipal a approuvé à l’unanimité une ordonnance interdisant la vente de la plupart des produits contenant de la nicotine, incluant les cigarettes, les cigares, les cigarettes électroniques, le tabac à chiquer…

L’interdiction est prévue pour le 1er janvier 2021.

L’ordonnance affectera les détaillants de tabac des stations-service, les dépanneurs, les pharmacies… Toutefois, les hôtels pourront vendre des produits du tabac aux clients. Le conseil municipal a annoncé qu’il examinera l’impact sur le tourisme dans 3 ans.

Du côté de San Francisco, l’interdiction de vendre des cigarettes électroniques a été voté à l’unanimité.

“Nous ignorons tant de choses sur les effets de ces produits sur la santé, mais nous savons que les fabricants de cigarettes électroniques ciblent leurs enfants dans leur publicité et les accrochent à des produits addictifs à base de nicotine. Nous devons prendre action pour protéger la santé des jeunes de San Francisco et empêcher la prochaine génération de devenir dépendante de ces produits”, a déclaré la mairesse London Breed.

Après avoir été signé, l’ordonnance prend effet 30 jours plus tard. L’interdiction devrait être pleinement mis en œuvre dans les six mois.

Ann Sophie Jacob, rédactrice en chef