Comme discuté en juin sur nos ondes avec le président de Transport Guilbault, Eric Gignac, une problématique cause des ennuies aux transporteurs et à l’industrie du transport.

En effet sur 132 près du pont Jacques Cartier et à la sortie 82, prendre cet axe est maintenant chose du passée. Maintles camionneurs et automobilistes doivent faire un stop et un virage pour prendre Tashereau.

imageCe qui est inquiétant dans cette histoire est qu’on se rend compte, qu’on pense au transport en commun pour faire sauver du temps à des centaines de personnes, mais qu’on causera un énorme trafic pour accéder à la 134 pour le pont. Cette sortie est maintenant une rampe d’accès uniquement pour les autobus.

«Un virage et un arrêt obligatoire ne peuvent qu’avoir un effet de congestion, évidemment»,  à affirmé Marc Cadieux, PDG de l’Association de camionnage du Québec sur le réseau TVA.

De savoir que le PDG de l’ACQ s’informe de la situation est peut-être un bon pas dans la bonne direction.

la question est simple… Avez-vous déjà vu ça une ville avec des accès si compliqués pour s’y rendre?

Est-ce que quelqu’un au MTQ et à l’AMT va se rendre compte qu’on cause plus de problème que des solutions?

Texte: Francis Tremblay

Source: TVA

Photos:  TVA