Tamara Lich, l’une des organisatrices du Convoi pour la liberté, est autorisée à revenir à Ottawa, à condition qu’elle n’entre pas dans le centre-ville, a décidé le juge Phillips. En plus de diminuer ses restrictions, il n’a pas donné suite à la demande de la Couronne qui tentait de l’incarcérer sur la base qu’elle n’avait pas respectée les conditions de sa libération sous caution.

Malgré une demande de son avocat, la Cour a cependant rejeté la demande Tamara Lich de revenir sur les réseaux sociaux.