Sûreté du Québec

C’est du 11 au 17 juin que les policiers interviendront de façon intensive auprès des conducteurs qui contreviennent au Code de la sécurité routière. La conduite imprudente et la vitesse seront particulièrement ciblées.

«L’achalandage réduit, en raison de la pandémie, a contribué à l’adoption de comportements à risque pour certains conducteurs et une surreprésentation de la vitesse dans les collisions graves et mortelles a été constatée sur l’ensemble du réseau routier québécois au cours de la dernière année. Par ailleurs, dans le cadre du déconfinement progressif, une augmentation importante de l’achalandage sur le réseau routier est à prévoir. Les différents types d’usagers, dont les piétons, les cyclistes et les motocyclistes seront de retour. De plus, la reprise des activités de l’industrie de la construction signifie qu’il y aura une présence accrue de travailleurs et de signaleurs aux abords des chantiers. Dans ce contexte, le respect des limites de vitesse est primordial pour assurer la sécurité de tous les usagers de la route», indique la Sûreté du Québec.

La vitesse est l’une des principales causes de collisions sur la route au Québec. Selon certaines études, une diminution de la vitesse moyenne de circulation de 5 km/h permettrait de réduire annuellement de 15 % le nombre de collisions.

Vendredi le 11 juin 2021.

Stéphane Lévesque