Dans l’optique d’intégrer plus de Canadiens au marché du travail, le Parti libéral souhaite éliminer les obstacles à l’emploi.

«Régler la pénurie de main-d’œuvre commence par appuyer nos travailleurs. La pénurie de main-d’œuvre est particulièrement criante ici, au Québec, avec 1,2 million de postes à pourvoir au cours de la prochaine décennie. En éliminant les obstacles à l’emploi avec des formations plus accessibles, et en incitant les aînés à rester plus longtemps sur le marché du travail, nous pouvons aider les entreprises à embaucher les employés dont elles ont besoin pour croître et prospérer», souligne François-Philippe Champagne, candidat libéral dans Saint-Maurice-Champlain.

S’il est réélu, le Parti libéral du Canada :

  • irait de l’avant avec une allocation pouvant aller jusqu’à 1 400 $ pour les travailleurs à faible revenu;
  • remettrait 1 650 $ aux aînés admissibles qui choisissent de demeurer sur le marché du travail après 65 ans;
  • créerait 37 000 places supplémentaires en garderie;
  • augmenterait l’immigration au Canada;
  • augmenterait les opportunités de formation et d’apprentissage.