11905748_10153635593989416_4911015590955407569_n

(10:34) Sous une température parfaite, a eu lieu la dixième édition du Challenge 255 à Baie-du-Febvre. Une édition haute en couleur avec un gros achalandage. Une mer de spectateurs était sur les estrades de la piste.

Des estrades bondées de fan des compétiteurs de la FECCLQ ont vibrés aux son des moteurs à la vitesse des camions sous un soleil très content d’avoir été invité.

Du coté du Show’N shine,  des centaines de camions impeccables étaient accoudés sur les terres de l’organisation. Les milliers de visiteurs en ont eu le souffle coupé de voir la beauté des camions, de leur propreté et du temps de qualité que les chauffeurs ont pris pour rendre leur camion étincelant.

Que dire des spectacles… La qualité des groupes lors du weekend des festivités ont endiablés les convives dans l’amphithéâtre du Challenge.

11866433_10153635586369416_7529228543936556423_n”Le plus beau Show’N shine que j’ai vu de ma vie”– Nancy de Drummondville

”Mes enfants, en ont eu pour leur argent, leurs yeux brillaient” -Tony de La Minerve

”Pour avoir visité des Show’N Shine partout en Amérique, je ne peux que souligner la qualité du parc ou était situé ce Challenge. Mention honorable aux organisateurs, mais surtout au public sur les lieux qui ont été éblouis pendant deux jours, pour ma part, je vais m’en rappeler toute ma vie” – Liliane de Sainte-Adèle.

”Chaque été, je prend l’avion de Nantes (France) et je viens au Québec, car pour moi c’est un incontournable.” – Phillipe de Nantes (Europe)

11863476_10153635596889416_8698798583282560570_nSur place, il fallait essayer l’incontournable  tyrolienne. Rencontré sur les lieux, Karine et Thalie de Longueuil, on fait deux fois en ligne l’activité en même temps du spectacle son et lumière des camions du Show’N Shine en soirée.

”Nous voulions voir le spectaculaire spectacle de la vue des airs. Ce fût un des plus beau feeling à vie”-Thalie 

Pour terminer, les pilotes de la FECCLQ étaient ravis de cette belle édition et surtout de la relève qui pousse également. Même à plus de 42 degrés sur la piste, ce fût des compétitions extraordinaires et les gens partout dans les gradins en ont eu pour leur investissement.

Tout le monde était unanime, nous avons hâte à l’édition de 2016.