Photo : Angel Gillette

Mardi dernier, un homme de 65 ans a été blessé lorsqu’il conduisait sa voiture sur l’interstate 80 en Pennsylvanie, dans le comté de Monroe, alors qu’une plaque de glace s’est détachée d’un camion pour terminer son envolée dans le pare-brise du sexagénaire. La police a déclaré qu’elle n’était pas en mesure de retracer le camion et le conducteur impliqués dans l’accident.

Par la suite, la sénatrice Lisa Boscola a annoncé son intention de présenter un nouveau projet de loi qui exige aux conducteurs de retirer la neige et la glace de leurs véhicules dans les meilleurs délais, soit 24 heures maximum après la fin d’une tempête de neige. Après cela, les délinquants pourraient être arrêtés par la police et recevoir des billets d’infraction pouvant monter jusqu’à 75$.

La loi qui est présentement en place ne prévoit pas de conséquences aux conducteurs qui ne nettoient pas leurs véhicules si l’incident n’entraîne pas de blessure grave ou la mort, ce qui la rend peu dissuasive.

Mme. Boscola a déclaré qu’elle voulait travailler avec l’industrie du camionnage pour adopter une approche raisonnable. L’objectif de la législation concernent principalement les véhicules lourds, qui constituent le plus grand danger en cas d’accumulation de neige et de glace. Elle a insisté que le but n’était pas d’harceler les camionneurs, mais bien de les sensibiliser afin de prévenir les tragédies.

Il est important également de trouver une façon sécuritaire pour les camionneurs de nettoyer leurs équipements dans des conditions météorologiques dangereuses.

L’état de la Pennsylvanie est l’une des dernières à vouloir imposer une loi, les autres états nord-américains ayant déjà des règlements en place qui obligent les camionneurs et les automobilistes à déblayer leurs véhicules.