Point de presse du premier ministre du Canada Justin Trudeau :

« Si nous arrivons au point où la loi fédérale d’urgence doit être invoquée, les ministres provinciaux sont prêts, mais nous ne sommes pas rendus là. »
« L’entente que nous avons avec les États-Unis est d’interdire les déplacements transfrontaliers non essentiels, mais le transport de biens essentiels continue de traverser. »
« On reconnait les besoins de la distanciation sociale, qui sera en place encore plusieurs semaines.
On espère qu’avec ces mesures et ces décisions, nous allons pouvoir garder notre économie en mouvement, tout en protégeant les Canadiens et Canadiennes. »
« (Concernant les camionneurs qui entrent et sortent du pays), nous considérons pour le moment que les mesures que nous avons mises en place sont suffisantes par rapport aux déplacements et au transport des biens essentiels, et au fur et à mesure que la situation évoluera, nous serons prêts à changer notre position. »
« Nous n’écartons aucune possibilité. »

Point de presse provincial avec le premier ministre François Legault, Dr. Horacio Arruda et Danielle McCann :

« Nous avons 1,013 cas confirmés aujourd’hui au Québec. »

Trois points prioritaires ont été apportés par François Legault lors de sa discussion avec Justin Trudeau :

  1. « La priorité numéro 1 doit être l’accès aux équipements médicaux pour faire des tests. »
  2. « Les chèques d’assurance-emploi, incluant ceux pour les travailleurs autonomes, seront disponibles le 6 avril, selon Justin Trudeau. On regarde ce qu’on peut faire pour ceux qui ont besoin de liquidité avant. »
  3. « Il est encore prématuré d’adopter la loi fédérale sur les mesures d’urgence, mais il est important que le Québec garde toute flexibilité et puisse choisir toutes mesures appropriées pour sa situation. »

Rappel :

« Tous ceux qui ne travaillent pas dans les services essentiels restent à la maison sauf pour aller chercher de la nourriture, pour soi ou pour aider les personnes de 70 ans et plus. »
« Prenez une marche en gardant une distance de 2 mètres avec les autres, c’est bon pour la santé. »
« Ce n’est PAS LE TEMPS DE FAIRE DES SOIRÉES NI DES SOUPERS EN FAMILLE OU AMIS, c’est la PIRE CHOSE QUE L’ON PUISSE FAIRE. »
« Merci aux Québécois pour votre solidarité. Ça va bien aller! »

Un portail Web sera bientôt disponible pour tous ceux qui veulent faire du bénévolat.