logoassez

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU  7 NOVEMBRE  2016

Depuis deux (2) semaines et suite à une vidéo devenue virale de Lyne Gilbert,  un mouvement de masse s’est formé un peu partout au Québec et de là est né :  ASSEZ C’EST ASSEZ.   Le transport a des lacunes,  il faut trouver ensemble une solution.

Le 19 novembre est une journée pacifique qui montrera partout au Québec qu’il nous faut des moyens concrets et efficaces, que nous tenons à la survie du camionnage au Québec, que nous voulons simplement avoir la possibilité d’être pris en considération et ainsi que le droit de paroles tout ça, dans un but constructif et d’unification.  Un rassemblement professionnel fait par des professionnels.

Nos questions:

  • Comment la SAAQ véhicule ses informations relatives aux changements de lois et des réglementations?
  • Qu’est-ce que la SAAQ peut faire pour être en mesure de rejoindre tous les indépendants, de petites ou moyennes envergures?
  • Quels moyens pourrions-nous trouver pour que la SAAQ, le Ministère des Transports, les Contrôleurs Routier du Québec travaillons tous ensembles afin que nous puissions véhiculer la même information et partager celle-ci sans créer aucun préjudice à qui que ce soit?
  • l’ACQ dit représenter 500 entreprises de transport de 5 camions et plus et par conséquent, cela représenterait 75 % de l’industrie quand la SAAQ dit ignorer combien de membres font partie de chacune des associations ayant droit de parole aux différentes tables de concertation, puisque ces associations ne lui transmettent pas cette information?
  • Lorsqu’il y a changement des lois ou autres, comment fonctionnent-ils pour rejoindre les entreprises de 5 camions et moins qui sont sûrement plus nombreux en nombre? Puisque force est d’admettre que suite aux deux dernières semaines, beaucoup sont lésées dans le manque d’information et se sentent mis de côté.
  • Les voyages « Load brokers », ne devrions-nous pas abolir et donner ce mandat qu’aux entreprises de logistiques ayant au moins un (1) camion?
  • Comment pourrions-nous éviter de donner un pouvoir discrétionnaire aux contrôleurs routiers?
  • Comment pourrions-nous leur donner un mandat clair puisqu’eux aussi doivent composer avec les zones grises des différentes lois, règlements ou autres, ce qui rend leurs tâches difficiles et crée ainsi des tensions entre eux et les camionneurs.
  • Pourquoi certains contrôleurs routiers refusent d’expliquer et répondre aux questions qui leur sont posées dans le souci d’être conforme et les réfèrent plutôt aux publications sur le site de la SAAQ? Quel est exactement leur mandat?
  • Nous comprenons que dans le souci d’uniformiser les lois pour alléger les diverses réglementations de chaque province canadienne ainsi que les États-Unis, la SAAQ a dû faire ses devoirs pour répondre à la norme 13 dont elle s’était engagée de faire quelques années auparavant, mais avons-nous fait convenablement nos devoirs auprès de TOUS les concernés avant d’y obtempérer?
  • Pourquoi suite à une demande de formulaire non disponible sur le site de la SAAQ auprès d’un député, il a été répondu que le document était en traduction et que pour tous commentaires ou plaintes de les faire auprès de la SAAQ sur leur site internet, il aura fallu une vidéo virale pour réussir à avoir un téléphone de la SAAQ?

CE QUE NOUS VOULONS :

  • Que la période d’adaptation de six (6) mois pour cette nouvelle ronde de sécurité débute à partir du 20 novembre 2016, afin de permettre aux personnes n’ayant pas été rejointes par les associations diverses puisque n’en faisant pas partie aient le temps de trouver tous les documents et donner la formation à leur personnel, le tout tel que l’ex-Ministre Daoust l’avait annoncé durant son mandat;
  • Que lorsqu’une nouvelle loi, règlement et/ou modification à ceux-ci la SAAQ ainsi que tous les autres départements concernés soient prêts administrativement lors de l’annonce du changement. Puisqu’il est clair que ce n’était pas le cas présentement (certains documents disponibles à la mi-juin, d’autres début août, rupture de stock pour les commandes de volume sur le site de la SAAQ);
  • Que la formation soit donnée aux Contrôleurs Routiers avant l’annonce de cette modification ou nouveauté, afin que ceux-ci soient en mesure de répondre aux questions des camionneurs qui ont le désir de se conformer et n’ont que besoin d’explication pour s’éviter des contraventions.

Le 19 novembre prochain, se tiendra donc ce rassemblement dans le but d’avoir des réponses à ces questions et signifier nos demandes.  Nous invitons d’ailleurs au dit rassemblement la SAAQ, le Ministre du Transport, le représentant des Contrôleurs Routiers ainsi que toute la population. Cette dernière sera invitée à démystifier les angles morts sur un camion, dans le souci de montrer que nous sommes responsables et avons à cœur la sécurité avant tout, que notre métier en est un respectable et que nous sommes des passionnés.

Ce rassemblement se veut pacifique afin d’éviter de prendre des personnes en otage pour se faire entendre.  Celui-ci est fait dans le but d’assurer la survie du monde du camionnage et ainsi éviter qu’un noyau de quelques entreprises se retrouve avec un monopole et puisse par la suite, contrôler le prix du transport et prendre en otage le consommateur au final!

Nous faisons ce rassemblement pour les propriétaires indépendants, les chauffeurs mais également pour VOUS chers consommateurs !

Les lieux de rassemblements de chacune des villes vous sera communiqués ultérieurement, de même que les heures de départ.  Nous vous informerons aussi du lieu et de l’heure du rendez-vous à Québec.

Pour informations : [email protected]