Suite à la conférence de presse du premier ministre François Legault, qui a eu lieu plus tôt aujourd’hui, beaucoup de camionneurs se sont inquiétés des mesures mises en place concernant la quarantaine.

« Je demande à toutes les personnes qui reviennent de l’étranger ou qui ont des symptômes comparables a la grippe de se placer en isolement volontaire pour 14 jours. Toutes les personnes qui reviennent de tous les pays étrangers, je vous demande de vous mettre en isolement pour 14 jours » a annoncé François Legault.

« Pour les employés de l’état, des réseaux de santé, de l’éducation, et des services de garde, l’isolement va être obligatoire. Que ce soit dans le secteur public ou dans le secteur privé, les personnes qui travaillent dans ces réseaux et qui reviennent de l’étranger devront obligatoirement se placer en isolement. »

Marc Cadieux, de l’Association du Camionnage du Québec, a contacté le Ministère du Transport du Québec pour obtenir plus d’informations et nous l’a immédiatement fait suivre.

« Dans la conférence, il faut retenir le mot volontaire. On demande aux gens de respecter des règles de civisme et de prévention, mais ce n’est pas une obligation, sauf pour les travailleurs de la fonction publique, des réseaux de santé, de l’éducation… Cette information a été validé avec le cabinet du premier ministre. Les camionneurs ne sont pas tenus obligatoirement de se mettre en isolement. »

Plus d’informations suivront dans les prochains jours.

Vous ressentez des symptômes? Veuillez composer le 811 et vous placer en isolement. Soyez vigilants si vous faites des déplacements dans les zones plus à risques (telles que l’état de Washington, les villes de San Francisco et de New York) et mettez en place les meilleures pratiques d’hygiène.

Communiqué de l’ACQ :

*IMPORTANT : Mise au point concernant le Coronavirus (Covid-19) et l’industrie du camionnage*

Suite à la sortie du premier ministre du Québec plus tôt aujourd’hui, vous avez été nombreux à nous contacter afin de savoir si tous les employés qui revenaient des États-Unis devaient être mis en quarantaine.

Suite à des discussions plus approfondies avec le cabinet du ministre des Transports, François Bonnardel, et des décisions avalisées par le cabinet du premier ministre, il s’avère que non. Le premier ministre suggère aux gens qui reviennent des États-Unis de se mettre en quarantaine volontaire, mais cette quarantaine n’est obligatoire que pour les travailleurs du milieu de la santé et de la fonction publique.

Pour être clair, non, un chauffeur ou une chauffeuse qui revient des États-Unis et qui ne ressent aucun symptôme n’a pas à être mis obligatoirement en quarantaine. Si un employé de votre entreprise ressent des symptômes, il faut contacter le 811 et procéder à une quarantaine. Sinon, il n’y a pas d’ordre venant du gouvernement, à part de suivre les consignes d’usages de se laver les mains, d’être vigilant, et d’éviter les grands rassemblements.

L’ACQ continue de suivre la situation de près et de vous informer de tout changement.

Vous pouvez consulter le communiqué express de la semaine dernière qui contient des ressources pour votre entreprise.

Sophie Jacob, rédactrice en chef