Mirabel, le 29 mai 2020 – Les étudiants du Centre de Formation en Transport Routier (CFTR) réclament la fin rapide de leur formation.

Suite à la COVID-19 et l’imposition des mesures visant la sécurité sanitaire au sein de la population, le CFTR a suspendu en mars ses formations. Il reprend graduellement ses activités, en offrant aux étudiants 6 heures de formation par semaine, un rythme modéré qui retarde significativement l’obtention du diplôme pour devenir camionneur.

“6h par semaine, ce n’est pas assez pour consolider mes acquis”, pouvions-nous lire ce matin. “On veut finir notre stage pour travailler”.

La formation, en temps normal, est d’une durée de 615 heures qui s’échelonne sur 5 mois, à temps plein.

Le centre de formation a avisé par courriel près de 70 enseignants, la semaine dernière, de la fin de leur contrat de travail. Les élèves manifestaient ce matin devant l’école de Mirabel pour un dénouement efficace leur permettant d’intégrer le marché du travail rapidement.

Souhaitons que la situation se règle dans de brefs délais.