Saint-Jérôme, 16 novembre 2020 — Lion Électrique (Lion) est extrêmement enthousiaste devant le Plan pour une économie verte 2030 (PEV) présenté aujourd’hui par le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. Lion se réjouit de l’importance accordée à l’électrification du transport, et en particulier à celui du transport scolaire, urbain et du camionnage. L’entreprise voit dans le plan l’élan nécessaire pour propulser le Québec vers l’atteinte de ses objectifs de mobilité durable.

« Je tiens à féliciter le gouvernement du Québec de prendre la voie de l’électrification des transports d’une façon aussi assumée aujourd’hui. Ça fait déjà plus de 10 ans que toute l’équipe de Lion rêve d’électrifier le transport lourd. Le Plan pour une économie verte 2030 nous confirme aujourd’hui que ce rêve va devenir réalité au Québec dans les prochaines années. Je peux aussi vous assurer que Lion va mettre son expérience et expertise au service des transporteurs pour faciliter leur transition vers l’électrique. Les Québécois gagneront en misant sur l’électrification du transport lourd. »
— Marc Bédard, président et fondateur, Lion Électrique

Le transport scolaire au cœur du Plan pour une économie verte 2030

Parmi les engagements pris dans le PEV, Lion souligne le programme visant l’électrification de 65 % de l’ensemble des autobus scolaires en circulation au Québec en 2030 grâce à un investissement de 350 M$. Lion sera heureux de répondre à l’appel et de continuer à mettre ses autobus en circulation partout au Québec.

L’électrification du transport scolaire est primordiale dans une stratégie globale d’électrification des transports, car elle représente la fondation de notre modèle de société. Le programme proposé devrait agir comme tremplin et même faire en sorte d’aider à dépasser la cible d’électrification des autobus scolaires d’ici 2030.

Le camionnage urbain, prochain grand chantier de l’électrification des transports
Lion est également emballée de voir que le gouvernement s’engage à mettre en place une aide permettant de réduire le coût d’achat des véhicules servant au camionnage urbain. Comme l’indique le PEV, cela permettra de soutenir la filière industrielle qui est en pleine croissance dans ce secteur au Québec. Lion, qui fabrique déjà des camions électriques Lion6 et Lion8 ainsi que des véhicules électriques spécialisés (camion de collectes, camion nacelle, camion de livraison) en collaboration avec plusieurs autres entreprises d’ici, estime que cette mesure donnera un réel élan pour ce secteur toujours en développement.

Lion souligne également le geste du gouvernement de donner l’exemple en électrifiant sa flotte de camions lourds et ainsi devenir une vitrine technologique exemplaire.

L’environnement, la santé et l’économie

Les autobus scolaires, urbains et camions lourds émettent respectivement 23, 75 et 100 tonnes de GES par année. Les mesures mises en place par le gouvernement permettront d’éliminer des millions de tonnes de GES. À elle seule, cette initiative aidera significativement le gouvernement à atteindre ses objectifs globaux de réduction des émissions de GES d’ici 2030.

Les engagements du PEV sont également prometteurs pour le développement économique du Québec. Poussé par les cibles annoncées, Lion souhaite maintenant poursuivre sa croissance et amener le Québec parmi les leaders mondiaux de l’électrification des transports, avec son réseau de plus de 150 fournisseurs québécois. En effet, Lion génère déjà plus de 2 000 emplois directs et indirects au Québec et estime qu’elle pourra en créer près de 11 000 autres d’ici 2026.

Communiqué de Lion Électrique