M. Sukhmander Singh, propriétaire de l’entreprise de transport Adesh Deol Trucking, a plaidé coupable mercredi le 27 mars dernier à 5 chefs d’accusation de non-respect de plusieurs réglementations en matière de sécurité et de la non-tenue des journaux de bord de ses routiers. M. Singh n’avait pas de programme de sécurité en place.

M. Sukhmander Singh a reçu une amende totalisant 5,000$.

Le transporteur de Calgary devait faire face à la justice suite à la tragédie des Broncos de Humboldt, où l’un de ses camionneurs, Jaskirat Sidhu, entrait en collision avec l’autobus de l’équipe et mettait fin à la vie de 16 passagers. M. Sidhu était distrait par l’une des bâches de ses remorques quand il a manqué le panneau d’arrêt à l’intersection de la 35 et la 335 en Saskatchewan.

Le camionneur avait commis 70 infractions aux réglementations fédérales et provinciales en transport routier au cours des 11 jours précédents la tragédie, et s’il avait été arrêté et inspecté le 6 avril 2018 avant l’incident, il aurait été mis hors service pendant 72 heures.

Jaskirat Sidhu a reçu sa sentence le 22 mars dernier, alors qu’il faisait face à 16 chefs de conduite dangereuse ayant causé la mort et à 13 chefs de conduite dangereuse ayant causé des lésions corporelles. Il doit purger 8 années de prison et il pourrait être déporté dans son pays natal à la fin de sa peine, en Inde.

M. Sidhu était à l’emploi de Adesh Deol Trucking depuis 3 semaines, où il avait reçu une formation auprès d’un accompagnateur pendant les deux premières semaines.

La procureure de la couronne, Mme. Deanna Smyth, tient à rappeler au public que les accusations portées à l’endroit du transporteur ne sont pas liées directement à la tragédie, même si elles y ont fait suite. Aucune des accusations n’était d’ordre criminel.

Le 6 avril prochain marquera une année qui s’est écoulée depuis la tragédie.

Sophie Jacob, rédactrice en chef