Photo de la manifestation précédente au CFTR de Mirabel

Le mécontentement des élèves qui suivent un cours au Centre de Formation en Transport Routier continue de s’intensifier alors que l’enseignement est encore mis à pause.

Les élèves réclament une reprise des cours afin de pouvoir terminer leur formation et intégrer le marché du travail rapidement. Les cours avaient été suspendus au début du mois de mars en raison de la crise sanitaire. Il y a quelques semaines, ceux-ci avaient repris d’un rythme modéré, et plus d’une soixantaine d’enseignants avaient reçu un courriel mettant fin à leur contrat.

Cette fois, soutiennent les étudiants, la direction et la commission scolaire arrêtent la formation en raison d’un conflit ayant trait au salaire et ce sont les élèves qui en subiraient les contrecoups.

“Nous sommes pris en otage, et on n’accepte plus de perdre de l’argent et de bons emplois”, disent-ils.

Il y aura une manifestation demain matin à compter de 7h30 au CFTR de Mirabel, et une autre manifestation se tiendra à la Commission scolaire de la Rivière du Nord le 29 juin prochain.