drug-testLe National Transportation Safety Board a envoyé deux recommandations à l’Administration fédérale de la sécurité des transporteurs routiers concernant l’utilisation des drogues  style cannabis synthétiques et substances connexes qui cause problématique chez certains conducteurs fautifs.

Ces recommandations suivent l’enquête d’un accident dans lequel un conducteur de camion en Oklahoma a frappé un autobus et tuant malheureusement  quatre personnes et en blessant grièvement cinq autres, après avoir perdu le contrôle de son camion et probablement sous l’influence de marijuana synthétique, selon une enquête de la NTSB.

Le NTSB réclame de la FMCSA de l’aide pour déterminer ou en est la problématique de l’utilisation de substances qui portent atteinte aux capacités de conduite et en particulier la marijuana synthétique.

Le NTSB veut que la FMCSA rédige un plan visant à réduire l’utilisation de ces substances et même les stoppés.  Dans sa deuxième recommandation, le NTSB veut que la FMCSA s’implique et travaille avec les intervenants de l’industrie du camionnage pour créer un plan pour aider les transporteurs a créer des projets pilotes pour contrer l’usage de ces substances, y compris les substances qui ne sont pas couvertes par les directives de dépistage des drogues actuelles.

Alors que la loi fédérale stipule que les conducteurs ne peuvent conduire un véhicule avec les facultés affaiblies, les règlements fédéraux actuels exigent des tests pour seulement quelques substances et non un grand nombre comme le souhaite le NTSB.

Le NTSB a également publié des recommandations pour l’American Trucking Associations,  le Commercial Vehicle Safety Alliance et pour les propriétaires exploitants indépendants aux USA. Ils appellent à  l’éducation de leurs membres et aux dangers associés à l’utilisation des drogues de synthèse et veulent aider à plancher sur les moyens d’empêcher les camionneurs à consommer drogues.

Photo et source: OVERDRIVE