aaaLe groupe Daimler (Mercedes) a commencé à tester sur route ouverte son camion autonome, en Allemagne. Alors que le groupe nourrissait des ambitions dans le secteur depuis plusieurs mois, il semble que le projet ait bien avancé. La généralisation des camions autonomes n’est toutefois pas pour tout de suite.

Seriez-vous serein à l’idée que le 38 tonnes qui roule à côté de vous sur l’autoroute soit un camion sans chauffeur ? Que la réponse soit oui ou non, il semblerait que ce soit là le futur du transport routier, et l’échéance est sans doute plus proche que ce que nous pensons. Le groupe Daimler a ainsi mené son tout premier test de camion autonome sur route ouverte, et l’affaire semble assez prometteuse.

C’est ainsi un Mercedes Actros qui a été modifié pour être capable de rouler en autonomie, grâce à une flopée de radars, caméras stéréo et autres régulateurs de vitesse. Il est intéressant de voir que ces technologies se sont greffées sur un véhicule de série (l’Actros), ce qui signifie que tout véhicule existant pourrait potentiellement en être équipé.

Des obstacles législatifs se dressent toutefois sur la route (oui, c’est un jeu de mots, bonne journée) du camion autonome. Il a fallu à Daimler une autorisation spéciale de l’Europe pour tester son camion sur route ouverte, et la législation européenne en la matière devra être très largement revue pour envisager une généralisation de la circulation de véhicules autonomes. Même si le dispositif est toujours en phase de test, ce projet pourrait bien changer le transport routier, qui représente 75% du transport de marchandises en Europe.

*Source: stuffi.fr