160509_hy0ut_manifestation-camionneur_sn635Les entrepreneurs n’ont plus l’obligation d’offrir à des organismes de courtage les contrats qu’ils n’ont pas comblé avec leurs propres camions. L’organisme de courtage agit comme intermédiaire entre l’entrepreneur et les camionneurs indépendants.

« Ça fait deux ans que nous voulons nous asseoir avec le ministre des Transports et que nous nous butons à des fins de non-recevoir. Le 31 mars 2017, notre entente se terminera et le silence du gouvernement en cette matière nous fait craindre le pire » a déclaré Gaétan Légaré, directeur général de l’Association nationale des camionneurs artisans.

Selon l’ANCAI, cette clause modifiée permet aux entrepreneurs de s’octroyer des contrats de transport de matière en vrac entre eux ce qui faciliterait la collusion et la corruption puisque ces opérations sont surveillées par un organisme public comme la Commission des transports du Québec (CTQ).

Source: http://ici.radio-canada.ca/regions/estrie/2016/05/09/005-camionneur-sherbrooke-manifestation.shtml