Photo : Commercial Carrier Journal

Selon une étude menée par des chercheurs de l’Université de l’Arkansas et de la Northeastern University, le resserrement des réglementations entourant les heures de service n’aurait pas diminué le taux d’accidents.

L’étude stipule entre autres que par le log électronique, les conducteurs ont davantage respecté la réglementation sur les heures de service, ce qui a permis au Federal Motor Carrier Safety Administration d’atteindre ses objectifs, mais rien n’indiquerait que le nombre d’accidents ait diminué.

Chez les petits transporteurs, le taux d’accidents aurait même augmenté.

Il est important de noter que dans les comparaisons de statistiques, rien ne mentionne si ce sont des accidents où le camionneur est en faute, ou l’automobiliste.

Toujours selon les chercheurs, les réglementations pourraient accroître les comportements à risque des camionneurs au sein des petites entreprises, ceux-ci essayant de rattraper le temps perdu en réponse à la perte de productivité causée par le log électronique. Par exemple, les conducteurs sont plus tentés à faire de la vitesse, ce qui expliquerait pourquoi les accidents n’ont pas diminué.

Pour lire l’étude, cliquez ici!

Source : CDL Life